L'insurrection, derrière le coin

Le sommeil des nations fait naître des monstres.

Fidel et Chavez avaient raison

with 34 comments

La question libyenne agite nos pensées depuis plusieurs semaines. Je ne pense pas me tromper en disant que quelque soit la position défendue (pour ou contre une intervention en Libye), on trouvera très peu de gens qui pourraient affirmer que Kadhafi est quelqu’un de bien (en même temps, rares sont ceux qui connaissent son parcours et ses réalisations à la tête de la Libye pendant plus de quarante ans).

Depuis le début du mois de mars, MM. Hugo Chavez et Fidel Castro affirment que les Etats-Unis ont l’intention d’occuper la Libye pour prendre possession des gigantesques ressources énergétiques de ce pays. Le président vénézuélien va jusqu’à proposer une médiation internationale entre le régime de Kadhafi et les insurgés. La proposition d’une mission de médiation composée de pays d’Amérique du Sud, Europe et Moyen-Orient – bien qu’acceptée par Kadhafi – a aussi tôt été refusée par la France et les forces rebelles.

A l’analyse faite par MM. Hugo Chavez et Fidel Castro, le PG et Jean-Luc Mélenchon ont réagit en prenant leurs distances et en montrant la divergence. Fidel Castro intitulait la Réflexion publiée le 22 février 2001 « Le plan de l’OTAN est d’occuper la Libye« .

Dès le début, M. Mélenchon a été en désaccord total avec M. Chavez qui suivait le point de vue de M. Castro. Le Parti de gauche a émis un communiqué disant:

Nous avons pris connaissance avec tristesse et consternation des propos tenus sur Twitter par le président vénézuélien Chavez à propos du régime dictatorial de Kadhafi.
Le Parti de Gauche est au côté des révolutions citoyennes et soutient la lutte du peuple libyen pour sa liberté.
Aucun pouvoir n’est légitime à tirer sur son peuple.Nous applaudissons le “dégage” crié par les peuples tunisien, égyptien et libyen comme nous avons soutenu le « que se vayan todos » sud américain.
Partout nous condamnons les régimes dictatoriaux souvent soutenus par la puissance Etats-unienne et appuyons les révolutions citoyennes qui soulèvent aujourd’hui les peuples arabes et particulièrement libyen confronté à un massacre.
Nous resterons aussi vigilants sur les intentions réelles des pays européens et des Etats-Unis en Libye et dans la région.

Peu de temps après, M. Mélenchon revoyait partiellement son opinion et écrivait le 2 mars sur son blog:

Pour être francs nous ne pensions pas une seconde que les analyses de Fidel Castro sur le risque d’intervention militaire avaient le moindre début de réalité. Ce serait tellement stupide et dévastateur pour les USA de s’y risquer que nous pensions l’idée totalement improbable. Il faut bien admettre à présent que ce n’est pas vrai. Fidel Castro a vu juste sur ce point. Je dis sur ce point car je ne crois pas que sa façon de voir sur la nature des mouvements en cours soit juste pour autant car il n’en perçoit pas la dynamique révolutionnaire et son potentiel progressiste. Il n’en reste pas moins qu’alertés dorénavant sur le risque d’intervention militaire, nous y affirmons notre opposition totale. J’ai commencé à défendre cette position face à monsieur Jacob, le président du groupe UMP mardi soir dans mon débat avec lui sur I-Télé. Et j’ai senti combien la droite n’est pas franche du collier sur ce thème. Vigilance mes amis !

Le jour suivant, 3 mars, M. Mélenchon réitérait les mêmes propos sur Canal+ répondant aux questions pièges d’Apathie (à partir de la 13ème minute):

Quelques jours plus tard encore, M. Mélenchon votait la résolution du Parlement Européen demandant que l’ONU se saisisse de la question libyenne et qui invitait

la haute représentante et les États membres à se tenir prêts pour une décision du Conseil de sécurité concernant d’autres mesures, y compris la possibilité d’instaurer une zone d’exclusion aérienne pour empêcher le régime de prendre pour cible la population civile ; souligne que toute mesure émanant de l’Union et de ses États membres devrait être conforme à un mandat des Nations unies et se fonder sur une coordination avec la Ligue arabe et l’Union africaine, en encourageant ces deux organisations à guider les efforts internationaux.

Le problème, M. Mélenchon, est que le Conseil de Sécurité ce n’est pas… l’ONU! Le Conseil de Sécurité est l’un des organismes des plus antidémocratiques qui existe. Il est entièrement à la disposition de cinq puissances mondiales, seules à avoir droit de veto et habilitées à  prendre des décisions sur les faits d’armes de l’ONU. Si l’un des membres permanents du Conseil de Sécurité (USA, Russie, Chine, France et Royaume-Uni) oppose son veto, le sujet est clos et le pays en question n’a pas à se justifier. Au fil de l’histoire, des agressions ont été votées, au gré des intérêts de ces puissances. L’Union Soviétique a usé fortement de son droit de veto durant toute la période de la guerre froide. Les USA également (Noam Chomsky nous faisait d’ailleurs remarquer que la presse américaine ne parle que des résolutions qui ont été adoptées, mais jamais des résolutions qui n’ont pas été adoptées et sont parties directement à la poubelle, tout simplement parce que les USA avaient opposé leur droit de veto. Or, il se trouve que ces résolutions allaient contre l’intérêt des USA, condamnant tel ou tel pays et son régime, spécifiant des mesures à prendre et qu’il n’était pas question qu’elles soient adoptées. A force, on retrouve dans le conscient collectif uniquement une série de pays qui tombent régulièrement sous le coup des sanctions et résolutions présentées au nom de l’ONU, mais on ne retrouve guère une toute autre série de pays, alliés et/ou soutenus par les USA.)

Je n’ai pas compris pourquoi M. Mélenchon dit d’une part qu’il donne raison à M. Castro quand celui-ci tire la sonnette d’alarme concernant l’intervention militaire américaine en Libye et d’autre part il fait appel au Conseil de Sécurité de l’ONU, excellent outil entre les mains des mêmes qui ont l’intention d’intervenir militairement en Libye. C’est aller directement dans la gueule du loup et se donner le bâton pour se faire battre. Et c’est bien ce qui s’est passé. Le Conseil de sécurité a adopté la résolution 1973, titrée mensongèrement et avec le but d’induire en erreur quant à son but: LIBYE: LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DÉCIDE D’INSTAURER UN RÉGIME D’EXCLUSION AÉRIENNE AFIN DE PROTÉGER LES CIVILS CONTRE DES ATTAQUES SYSTÉMATIQUES ET GÉNÉRALISÉES.

Cette résolution dit:

Zone d’exclusion aérienne

6.    Décide d’interdire tous vols dans l’espace aérien de la Jamahiriya arabe libyenne afin d’aider à protéger les civils;

7. Décide également que l’interdiction imposée au paragraphe 6 ne s’appliquera pas aux vols dont le seul objectif est d’ordre humanitaire, comme l’acheminement d’une assistance, notamment de fournitures médicales, de denrées alimentaires, de travailleurs humanitaires et d’aide connexe, ou la facilitation de cet acheminement, ou encore l’évacuation d’étrangers de la Jamahiriya arabe libyenne, qu’elle ne s’appliquera pas non plus aux vols autorisés par les paragraphes 4 ci-dessus ou 8 ci-dessous ni à d’autres vols assurés par des États agissant en vertu de l’autorisation accordée au paragraphe 8 dont on estime qu’ils sont dans l’intérêt du peuple libyen et que ces vols seront assurés en coordination avec tout mécanisme établi en application du paragraphe 8;

8.    Autorise les États Membres qui ont adressé aux Secrétaires généraux de l’Organisation des Nations Unies et de la Ligue des États arabes une notification à cet effet, agissant à titre national ou dans le cadre d’organismes ou d’arrangements régionaux, à prendre au besoin toutes mesures nécessaires pour faire respecter l’interdiction de vol imposée au paragraphe 6 ci-dessus et faire en sorte que des aéronefs ne puissent être utilisés pour des attaques aériennes contre la population civile et demande aux États concernés, en coopération avec la Ligue des États arabes, de procéder en étroite coordination avec le Secrétaire général s’agissant des mesures qu’ils prennent pour appliquer cette interdiction, notamment en créant un mécanisme approprié de mise en œuvre des dispositions des paragraphes 6 et 7 ci-dessus;

Elle est titrée de façon mensongère car elle introduit également d’autres mesures que l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne:

Protection civile

4.    Autorise les États Membres qui ont adressé au Secrétaire général une notification à cet effet et agissent à titre national ou dans le cadre d’organismes ou d’arrangements régionaux et en coopération avec le Secrétaire général, à prendre toutes mesures nécessaires, nonobstant le paragraphe 9 de la résolution 1970 (2011), pour protéger les populations et les zones civiles menacées d’attaque en Jamahiriya arabe libyenne, y compris Benghazi, tout en excluant le déploiement d’une force d’occupation étrangère sous quelque forme que ce soit et sur n’importe quelle partie du territoire libyen, et prie les États Membres concernés d’informer immédiatement le Secrétaire général des mesures qu’ils auront prises en vertu des pouvoirs qu’ils tirent du présent paragraphe et qui seront immédiatement portées à l’attention du Conseil de sécurité;

5.    Mesure l’importance du rôle que joue la Ligue des États arabes dans le maintien de la paix et de la sécurité régionales et, gardant à l’esprit le Chapitre VIII de la Charte des Nations Unies, prie les États Membres qui appartiennent à la Ligue de coopérer avec les autres États Membres à l’application du paragraphe 4;

Cet autorisation ouvre la porte à toutes les dérives et toute les interprétations. Et pour attaquer la Libye, il suffit de notifier l’ONU… Chaque pays qui veut prendre part à une action contre la Libye peut décider alors de ce qui constitue une menace pour les rebelles et bombarder. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé: les bombardements ont détruit des chars, des voitures, des bâtiments administratifs, des installations radar et des bases militaires. Pas besoin d’une occupation sur le terrain, dans un premier temps. Un déluge de bombes et de missiles suffisent pour anéantir l’infrastructure d’un pays et le mettre à genoux. L’Irak a été bombardé régulièrement pendant plus de dix ans avant le début de la guerre en 2003. Vraiment, la spécification « tout en excluant le déploiement d’une force d’occupation étrangère sous quelque forme que ce soit et sur n’importe quelle partie du territoire libyen » est inutile et ne donne pas la garantie voulue. Quel bonheur de détruire, de bombarder et de devoir ensuite reconstruire et tout racheter. Le tout moyennant de gros contrats et des grandes quantités de pétrole.

Les Etats-Unis ont besoin d’une guerre comme de l’air frais. Leur économie est en train de s’effondrer, ils viennent de perdre probablement un grand allié dans la région (l’Egypte) et dans une situation pareille, rien de mieux qu’une guerre pour apporter un peu de soutien à l’économie et instaurer un nouvel allié dans la région pour compenser la perte probable de l’autre. Voici quarante ans que la Libye échappe au contrôle du vampire assoiffé de pétrole, il était temps de corriger le problème. Les révoltes du monde arabe tombent à pic: c’était le moment de montrer que les libyens se soulèvent, eux aussi.

Dès les premières heures qui ont suivi l’adoption de la résolution 1973, la seule chose que j’ai pu lire dans les journaux était dans l’idée que « L’Otan achève ses préparatifs pour la Libye ». La France a attaqué la première (Nicolas Sarkozy a besoin d’une guerre? Oh, oui!), les Etats-Unis ont suivi. On appréciera, M. Obama est un gentleman, il a laissé la primeur de l’attaque à son vassal français.

Quoi qu’il en soit, que ce soit sous l’égide de l’OTAN ou au sein d’une coalition formée pour l’occasion, il n’y aura qu’un seul maître à bord. Il aura le grand marché libyen et les alliés auront quelques miettes.

Ce qui se passe actuellement est une guerre contre la Libye. De nos jours il n’y a plus besoin de déclaration de guerre, le Conseil de Sécurité étant l’astuce idéale pour attaquer tel ou tel pays.

Concernant les insurgés libyens, je n’ai pas l’impression qu’il soient dans la continuité de la révolte de l’Afrique du Nord (Tunisie et Egypte) comme le pense M. Mélenchon. Je suis étonné de voir, dans des dizaines et des dizaines de vidéos que j’ai pu regarder sur le sujet, très peu de gens qui manifestent ou qui combattent, par rapport à ce que j’ai pu voir en Tunisie et en Egypte. J’ai vu des vidéos qu’on nous a présenté avec des commentaires exagérés, voulant donner l’impression de grandes révoltes. Pourtant, si on regardait les images attentivement, on pouvait voir des dizaines ou des centaines de personnes, mais pas des milliers, des dizaines de milliers ou des centaines de milliers comme on a vu dans les autres pays. Je vois également quasiment sur toutes les vidéos des combattants criant en arabe « Dieu est grand ». Je ne les ai pas vu dans les autres pays. Ici, je les vois, peu nombreux et armés. Qui les arme? Qui les soutient? Qui les présente comme des insurgés? Qui nous dit qu’ils parlent au nom de tout le peuple libyen? Et l’armée libyenne, qui n’a pas lâchée Kadhafi, elle ne fait pas partie du peuple? Pourquoi il y a eu besoin d’une grande campagne médiatique pour montrer que Kadhafi est entouré de mercenaires chèrement payés? Pour montrer que l’armée l’a abandonné? Les communiqués occidentaux semblent dire le contraire et une grande partie de l’armée est toujours du coté de Kadhafi. Quand on bombarde l’armée libyenne et les bâtiments administratifs, on bombarde aussi le peuple.

M. Mélenchon, nous assistons à une très grande manipulation. Ne dites plus « L’ONU, rien que l’ONU! » parce que dans cette situation l’ONU ne sert que les intérêts de ceux qui veulent s’installer en Libye. Fidel avait raison, une fois n’est pas coutume. Chavez aussi.

Ce long article n’est pas une attaque dirigée contre M. Mélenchon. Il a toujours mon soutien absolu, mais la nécessité de discuter sur le sujet et de se partager les points de vue était grande. Avec ou sans son vote, ce qui se passe actuellement se serait de toute façon passé. Mais il est nécessaire de comprendre des choses complexes en les débattant et essayer d’avoir une vision la plus ample possible. Dans un prochain article je tenterai de vous expliquer les ressemblances entre la présentation de la révolte en Roumanie en 1989 (victimes par milliers disaient-ils, des massacres, des forces mercenaires fidèles à Ceausescu, des charniers, etc) et la présentation dans les mêmes médias de la révolte libyenne et des méthodes de Kadhafi étonnement semblables à celles de Ceausescu.

Alin Tranca

Publicités

Written by L'insurgé

23/03/2011 à 17:41

34 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Merci alin, cette mise au point devait être faite. Je crois bien que Mélenchon vient de faire une bourde difficilement récupérable. Grand dommage!
    Un sympathisant attentif et circonspect qui commence à voir les choses sous un autre angle…

    laboudigue

    23/03/2011 at 19:37

    • Bonjour Laboudigue,

      Je ne dirais pas que c’est une bourde difficilement irrécupérable. Il s’agit d’une erreur de la part de Mélenchon, mais à la lecture de son dernier communiqué je vois qu’il commence à voir de plus en plus clair. Et c’est bien ce qui nous intéresse, qu’on retrouve une vision claire et que Mélenchon puisse l’exprimer. A la limite, je dirais qu’on ne joue pas à une sorte de jeu de « qui dit des bourdes » et de « qui arrive à passer dans le paysage politique sans en dire ».
      Le monde est subtile et complexe, ce n’est pas facile d’être toujours à 100% dans le « juste », dans le « vrai ». Celui qui ne s’est jamais trompé dans ses choix c’est qu’il n’a pas eu souvent à choisir. Mélenchon peut être têtu dans ses convictions (encore heureux!), mais il ne fait pas la bourrique quand il s’agit de réfléchir et de comprendre et il sait reconnaître une erreur et corriger le tir.

      Il se peut que Mélenchon ait besoin d’un travail de compréhension des institutions internationales et des dessous des cartes. Je l’ai trouvé d’une grande naïveté sur le sujet de l’ONU.

      L'insurgé

      23/03/2011 at 22:06

  2. Cher Alin,

    Je t’approuve sans aucune réticence.
    Nous sommes, une fois de plus,immergés dans une grande manipulation qui fait perdre la tête à pas mal de gens sincères et pleins de bonne volonté.
    L’affaire lybienne a été menée comme l’affaire yougoslave en 1999.
    A cette époque, ce n’était pas un gisement de pétrole qui était en cause, mais simplement la construction d’un pipe-line unissant la mer Noire à la Méditerranée, en évitant la mer de Marmara, et, surtout, l’édification d’une des plus grandes bases américaines proches de la Russie, Camp Bondsteel, en plein Kosovo.

    La guerre en Lybie a contraint des dizaines de milliers d’employés chinois à fuir ce pays.
    Ne jamais oublier cet aspect du problème : contrer la Chine.
    L’Empire, la Nouvelle Rome, sent ses bases s’effriter de plus en plus.
    Nous assistons à ses derniers soubresauts.
    La révolte populaire a envahi le Wisconsin et Washington cherche une diversion.

    Avec mon amitié,

    Carol DEBY

    Carol DEBY

    23/03/2011 at 20:05

  3. Bonjour, M. Deby :-)

    Merci pour ce parallèle avec la Yougoslavie en 1999, qui crève les yeux. Je n’ai pas voulu aborder le sujet dans cet article devenu trop long, mais je pensais l’aborder dans un prochain billet. La-dessus je me rappelle avoir lu des excellentes analyses de Michel Collon, notre compatriote.

    On vit une sacrée période historique. Quelle chance nous avons, quelle chance!

    Je vais m’intéresser de plus près à la révolte dans le Winsconsin, j’ai lu un article sur le sujet mais rien d’autre. Je ne connais pour ainsi dire rien du sujet. Merci pour le rappel :-)

    L'insurgé

    23/03/2011 at 22:22

    • Je suis enfin content de voir d’autres opinions qui contre l’Affaire de Yougoslavie, encore dernièrement, je me suis permis de « contre-Twitter » Elio Di Ruppo (dirigeant politique du PS belge) lorsque celui-ci criait sa joie pour l’arrêt des des derniers « monstres ».

      A l’époque, Clinton avait libéré des fonds, pour je cite, trouver tous les moyens dans l’installation d’une base militaire ( intervention enregistré dans les archives du gouvernement américain qui ne s’en cache pas visiblement)

      Et en tout cas, je ne peux pas m’empêcher de dire aux gens qui pensent encore que la campagne libyenne est sans but lucratif, qu’ils ne sont que des cons: « les Etats-Unis ont l’intention d’occuper la Libye pour prendre possession des gigantesques ressources énergétiques de ce pays. » mais je pense qu’une grosse majorité ne se font plus d’illusion, mais n’ose en parler. Certainement pas face à la direction de leur boîte par exemple, on peut les comprendre, mon exemple de grande gueule n’est pas la plus prudente. Et que faire d’autre ? On est en démocratie : « Cause toujours, tu nous intéresse », qui se démarque d’un régime totalitaire où on dit : « Ferme ta gueule »

      En tout cas, je suis intéresse par ce billet (« je pensais l’aborder dans un prochain billet.)

      bernie_liege

      24/07/2011 at 12:34

  4. Relevé sur le blog de Melenchon:
    « #158Alin dit:23 mars 2011 à 22h38 @ tous:
    Sans vouloir faire de la publicité pour mon blog…
    […][Edit Webmestre : En effet, deux fois le même jour, ça devient lourd. Tout le monde a compris qu’il fallait cliquer sur votre pseudo, alors n’en faites pas trop. Vous n’êtes pas autorisé à recruter ouvertement des lecteurs ici avec autant d’insistance. »
    Jean-Mi 41 dit: Attention Alin tu vas finir au Goulag!
    Voila comment tu es remercié d’avoir épuré ton site.Pour moi, semble-t-il c’est mort, malgré un QI plus qu’honorable, je ne fais pas partie de cette intelligentsia, je dois être considéré comme un troll et pourtant je n’ai pas été très critique.
    Mis à part la Libye, moi ce qui me préoccupe, c’est les divergences et incompréhensions déjà entre nous, l’amalgame ente les militants de base et les « éléphants » (ex: du PS, j’approuve le rejet de la politique de leurs leaders), la négation de l’existence d’électeurs « non professionnels » de la politique qui il faut le comprendre sont dans le brouillard (métro-boulot-médias d’intox-dodo).Et par conséquent comment peut-on prétendre viser à élaborer une constituante, puis ensuite la faire approuver par référendum, avec un front de gauche, un peu à la ramasse quand même, sans vouloir être critique, surtout avec une communication qui nous rejette en nous traitant presque tous au mieux de « Lourds »!
    Non pas seulement « Où » mais « Qui » est ce peuple au nom duquel tout le monde prétend parler? Si tu penses que je ne suis pas complètement à côté de la plaque, pourrais-tu écrire un billet à ce sujet pour nous éclairer? Merci d’avance et Bien cordialement à tous!

    Jean-Mi 41

    23/03/2011 at 23:47

    • Hier soir il m’a dégoûté, le webmestre du blog de JLM. Je lui ai envoyé un message pour lui dire gentiment tout le bien que je pense de lui. Par la suite, il a eu le bon sens de supprimer son message qu’il m’avait laissé après avoir supprimé la moitié du mien. Franchement, ce mec il dessert plus le blog qu’il ne lui rend service. Il se sent obligé d’avoir constamment un ton irrité et porter des jugements gratuits. J’espère que JLM finira par ouvrir l’oeil et remplacer le webmestre. Mais franchement, je ne me fais pas d’illusions.
      Quant à toi, ça ne fait plus de doute, presqu’à chaque fois que tu postes un message, il saute. Tu fais partie de la liste noire du webmestre, pour dire la pertinence de sa liste et de ses jugements. Ca me laisse pantois.

      L'insurgé

      24/03/2011 at 11:26

  5. Avec le blog collectif : http://tousensemble-agauche.net/ que vient de créer Claude Debons (sur la touche au PG) on tient sans doute là le blog pour débattre « le front de gauche élargi » et construire. On peut certes coordonner les blogs des uns et des autres mais là aussi il va falloir élargir. Mon commentaire 186 s’adressant auX camarades du NPA est depuis plus d’un quart d’heure sur le blog de JLM malgré le commentaire pessimiste de Vergnes. Il va falloir aussi s’échanger nos adresses email. J’ai celle de Jean-Mi, pas la tienne Alin ni celle de Vergnes ni celle de plein de camarades du blog de JLM qui ne sont pas des béni oui oui de JLM mais sincèrement pour un front de gauche élargi. Il faut que le blog de JLM redevienne le blog de JLM. C’est en l’absence d’un blog collectif qu’il a tant de succès.

    Gerard Blanchet

    24/03/2011 at 14:02

    • Le commentaire de Vergnes vient de disparaitre. Le mien est toujours là il est passé du coup en 185. Le Kapo doit hésiter à me censurer trop car il doit savoir que je suis secrétaire départemental 03 de Gauche Unitaire mais quand je suis critique vis à vis de JLM il me sabre quand même et mon tocsin en direction d’Eric Coquerel de la semaine dernière est resté sans écho.

      Gerard Blanchet

      24/03/2011 at 14:20

  6. Retour à la Lybie.

    Dès le début de cette guerre civile, Khadafi en a imputé la responsabilité à des groupes islamistes genre Al Qaida, ce qui a fait ricaner bien des gens.
    Or, il se fait que, de plus en plus, des données récentes font état de la présence de nombreux islamistes dans l’Est de la Lybie, et notamment à Benghazi.
    Voici mes sources, mon cher Alin :
    Asia Tribune 17 mars 2011
    http://asiantribune.com/news/2011/03/17/libyan-rebellion-has-radical-islamist-fervor-benghazi-link-islamic-militancyus-milit
    « Libyan rebellion has radical Islamist fervor: Benghazi link to Islamic militancy:U.S. Military Document Reveals »
    (La rébellion lybienne a une ferveur islamiste radicale;Lien de Benghazi à la « militance » islamique; un document militaire US le révèle).
    Ce document émane du Centre combattant le terrorisme, de West Point
    http://www.ctc.usma.edu/
    et est cité sur le site suivant http://www.iraq-war.ru/article/245218
    Un paragraphe énonce clairement :
    Darnah, nord-est de la Lybie : capitale mondiale des
    djihadins.
    Selon les auteurs de West Point, J.Felter et B. Fishman, 41% des moudjahids étrangers ayant combattu les Américains en Irak provenaient de Lybie.
    (la citation est de Webster G. Tarpley
    http://tarpley.net/2011/03/24/the-cia%E2%80%99s-libya-rebels-the-same-terrorists-who-killed-us-nato-troops-in-iraq/

    qui mentionne dans sa biblio Joseph Felter and Brian Fishman, “Al Qaida’s Foreign Fighter in Iraq: A First Look at the Sinjar Records,” (West Point, NY: Harmony Project, Combating Terrorism Center, Department of Social Sciences, US Military Academy, December 2007).
    Soulignons ici l’intérêt du grand livre de Tarpley : La terreur fabriquée. Editions Demi-Lune, Paris, 2005, et notamment son chapitre 15,l’intégrisme islamique : une création de la politique étrangère des Etats-Unis. Dans ce livre Tarpley ne citait pas encore la Lybie. Khadafi a longtemps échappé aux manœuvres américaines. Rappelons que Tarpley est lui-même américain.

    Carol DEBY

    25/03/2011 at 17:45

    • Bonjour Carol,
      je n’ai pas bien compris ton commentaire, savoir s’il fallait le prendre au premier degré ou pas car en plus j’ai voulu consulter les liens mais les textes sont en anglais et je ne suis pas assez bon traducteur. D’où ma question: Ton dernier paragraphe m’ayant semblé contradictoire avec le premier,et que je n’ai pas le livre de Tarpley, as tu voulu dire que les sources sont fiables ou bien qu’elles font partie d’une intox de manipulation qui sous prétexte de présence importante « genre Al Quaida » justifierait une action impérialiste US, ou bien encore qu’il y a réellement une certaine présence islamiste intégriste à définir et peut-être pas si déterminante que l’on pourrait le croire mais que de toute façon cela servira bien au final encore une fois la politique étrangère américaine ?

      Jean-MI 41

      26/03/2011 at 09:17

      • Bonjour Alin,

        Je m’excuse infiniment, je croyais pouvoir abréger en citant les sources américaines.
        Mon affirmation est à prendre au premier degré.
        En provenance de renseignements fournis par la CIA, le CTC (Centre combattant le terrorisme) annexé à West Point (Académie militaire des USA) a lancé une information en 2007, selon laquelle les « terroristes musulmans » agissant en Irak proviendraitent en majeure partie de l’Est de la Libye , et notamment de Benghazi.
        Cette information est reprise par le blog de Tarpley, un Américain dans le genre de Noam Chomsky, qui titre, le 24 mars 2011 :

        « The CIA’s Libya Rebeles : The same terrorists who killed US, NATOtroops in Iraq » , ce qui signifie : « Les rebelles lybiens de la CIA (comprendre : ceux qui, pour la CIA, sont des rebelles) sont les mêmes terroristes qui tuent des soldats US de l’OTAN, en Irak ».
        Toujours dans le titre : « 2007 West Point Study Shows Benghazi-Darnah-Tobruk Area was a World Leader in Al Qaeda Suicide Bomber Recruitment » Trad. : « Une étude de West Point datant de 2007 démontre que la zone de Benghazi-Darnah-Tobrouk est le leader mondial dans le recrutement des kamikazes par Al Qaida. »
        On assisterait donc actuellement à un soutien de ces islamistes par l’aviation de l’OTAN.
        Il est vrai qu’au départ, Ben Laden a été soutenu par le père Bush.

        Quelle confusion , le vrai bourbier ! Un de plus !

        Carol DEBY

        26/03/2011 at 12:43

      • @ Carol Deby: j’ai pris votre affirmation au premier degré, c’est Jean-Mi qui vous posait la question :-)

        Je suis toujours étonné quand je vois la puissance de la propagande du Système. Ce que j’ai lu dans l’article dont vous donnez le lien confirme et conforte ce que je pense depuis plusieurs semaines.

        L'insurgé

        27/03/2011 at 16:33

  7. @ Carol DEBY

    Vous écrivez : « La guerre en Lybie a contraint des dizaines de milliers d’employés chinois à fuir ce pays.
    Ne jamais oublier cet aspect du problème : contrer la Chine. »

    Ma

    Chilihane

    26/03/2011 at 22:44

  8. @ Carol DEBY

    Vous écrivez : « La guerre en Lybie (sic, c’est LIBYE…) a contraint des dizaines de milliers d’employés chinois à fuir ce pays.
    Ne jamais oublier cet aspect du problème : contrer la Chine. »

    Mais alors comment expliquez-vous que la Chine n’ait pas opposé son droit de veto et se soit contenté de s’abstenir ?

    Chilihane

    26/03/2011 at 22:46

    • Lybia or Libya, is that the good question ?

      La Chine mène une politique empreinte de diplomatie, et se garde de heurter les suceptibiltés internationales.
      Néanmoins, en lisant le Quotidien du Peuple, on peut mesurer l’impact des événements internationaux sur l’opinion officielle, à Pékin.
      Ainsi, ce journal titrait, un article paru, en français, dans le numéro du 22 mars 2011 :
      Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques
      http://french.peopledaily.com.cn/Horizon/7327695.html
      Extraits :
      « Mais la crise en Libye est aussi le résultat partiel d’encouragements politiques des pays occidentaux, qui semblent avoir eu une lueur d’espoir que Kadhafi puisse être chassé du pouvoir »
      .

 « Peu importent les excuses joliment emballées, la dernière intervention militaire en date en Libye fait partie d’intentions politiques et stratégiques de l’Occident.

Les Etats-Unis et d’autres pays occidentaux considèrent depuis longtemps le dirigeant Libyen comme une épine dans leur pied qu’il convient donc, en tant que telle, d’extirper » « ….les troubles actuels au Moyen-Orient ont été considérés comme une opportunité rare par l’Occident pour chasser Kadhafi et réaliser un changement de pouvoir en Libye.
      Le journal chinois explique à sa manière le rôle d’Obama.
      « …..la cote de popularité du Président Obama a atteint un niveau historiquement bas depuis qu’il a pris ses fonctions. Sa popularité en chute, si rien n’est fait, constituera pour lui un sérieux défi à sa réélection. Dans ce contexte, une action militaire limitée en Libye peut être considérée comme une façon efficace pour aider Barack Obama à se sortir de sa situation politique actuelle défavorable. »
      Le Quotidien du Peuple tient le même raisonnement pour Sarkozy, qui « reste toujours, d’après les derniers sondages d’opinion, derrière sa rivale politique Marine Le Pen, qui dirige le Front National, parti d’extrême droite. Son parti espère que l’action militaire de la France en Libye aidera à donner un coup de fouet à la popularité du président. »

      Carol DEBY

      28/03/2011 at 08:51

    • Deuxième réponse de C. DEBY à Chilihane.
      La position de la Russie quant à l’intervention de l’OTAN est très claire,maintenant.

      Ce 28 mars, Sergueï Lavrov. ministre russe des Affaires étrangères, a déclaré que « l’implication de la coalition occidentale dans la guerre civile en Libye va à l’encontre de la résolution 1973 de l’Onu, qui prévoit la protection des populations civiles ».

      Quoiqu’on dise, la Russie et la Chine sont engagée dans le Pacte de Shanghaï

      On peut lire dans le Quotidien du Peuple de ce jour que
      les entreprises chinoises risquent de souffrir d’une perte de 20 milliards d’USD environ en Libye en raison des troubles actuels.
      http://french.peopledaily.com.cn/Economie/7333455.html
      Quant à la Pologne, qui fait partie de l’OTAN, elle prend ses distances et refuse toute participation à l’attaque de la Libye, comme l’Allemagne.

      Carol DEBY

      28/03/2011 at 16:38

      • Fort bien, donc c’est pour pas froisser les susceptibilités occidentales que la Chine n’oppose pas son veto. Ces Chinois sont vraiment fort courtois… Mais j’ai comme un doute : il me semble qu’il doit y avoir autre chose, du style donnant donnant, 2 fers au feu, quelque chose de plus pragmatique quoi, vous ne croyez pas ?

        L’explication que donne la Russie « maintenant » me paraît plus solide. Il me semble avoir entendu qu’il devait y avoir une autre réunion de l’ONU concernant la question libyenne, apparemment ça a été annulé ? Dommage, je serais curieux de savoir ce que donnerait un nouveau vote, juste pour mettre à l’épreuve des actes les belles paroles sino-russes…

        Chilihane

        30/03/2011 at 23:50

    • L’abstention de la Chine dans le vote a suscité bien des interrogations.
      Je vous suggère de visiter l’article de Domenico Losurdo, publié par le Réseau Voltaire :
      http://www.voltairenet.org/article169155.html

      Carol DEBY

      31/03/2011 at 14:38

      • Article intéressant, en effet. Merci pour le lien.

        Chilihane

        31/03/2011 at 23:29

  9. @ tous :

    Comment ça se passe pour vous ? On vous efface a posteriori ? Vous en avez de la chance ! Pour ce qui me concerne mon commentaire est désormais retenu d’office et ne paraît jamais !

    Drôles de zigs ces PG, FdG, NPA et tutti quanti… Ce dimanche ce sera vote nul une nouvelle fois : y’en a pas un pour racheter l’autre, qu’ils aillent se faire voir. Tous. Même ceux qui écrivent « qu’ils s’en aillent tous », uniquement pour les remplacer…

    Chilihane

    26/03/2011 at 23:00

    • à Chilihane
      Je te comprends oh combien puisque j’ai écrit sur le site de JLM:
      « 163 Jean-Mi 41 dit:24 mars 2011 à 8h40 @ webmestre:
      le webmestre a le pouvoir d’élaguer des messages sur le blog sans dire pourquoi
      le censuré a le pouvoir de demander des comptes en réunion publique
      l’électeur a le pouvoir d’élaguer dans les urnes
      à bientôt ».
      Nous avons été nombreux à être censurés injustement au filtrage mais par définition nous n’en connaitrons jamais le nombre.
      A mon avis, la partie « commentaires » du blog de J-L M
      est stérile et c’est perdre son temps que d’essayer d’y argumenter.Ce qui y est attendu c’est du passage de pommade pour flatter l’égo, et non pas une ouverture vers l’extérieur, cf le reproche fait à Alin pour le lien sur son blog.
      Par contre j’ai découvert que Descartes que j’y trouvait saoulant est beaucoup plus intéressant sur son blog descartes.over-blog.fr et il ne semble pas refuser la contradiction mais il ne lâche pas le morceau.
      Après réflexion, j’en suis arrivé à la conclusion que l’on peut menacer par principe de ne pas voter FG pour faire réagir positivement mais que ne pas le faire reviendrait un peu à se tirer une balle dans le pied ! A nous d’imposer notre existence en nous rassemblant et non pas en nous divisant, par exemple avec « http://tousensemble-agauche.net/ » et « http://www.pouruneconstituante.fr/ » et d’autres à trouver.
      Nous allons déja ce soir avoir une vision plus précise des résultats!
      Salut et fraternité à tous !

      Jean-Mi 41

      27/03/2011 at 11:01

      • PS:
        Il faudrait trouver un moyen de renvoyer ceux qui souhaitent argumenter sur le site de J-L M vers les autres sites qui ne refusent pas le débat afin de fédérer tous ceux qui ont envie d’aller dans le bon sens!

        Jean-Mi 41

        27/03/2011 at 11:09

  10. PS2:
    Il y a aussi ça: http://revolution-citoyenne.fr/

    Jean-Mi 41

    27/03/2011 at 12:25

    • Ce forum n’attire pas beaucoup de monde, j’avais il y a quelques mois essayé d’en créer un sans plus de succès.
      Il me semble que le succès du Blog de JLM tient au fait que les gens pensent que JLM suis en personne les commentaires et cela doit flatter leur égo..
      ce n’est qu’un avis personnel

      kalamar31

      30/03/2011 at 11:56

      • Ah, tiens, salut kalamar 31 ! J’avais fréquenté ton forum (sous un autre pseudo) et laissé des commentaires mais tout a mystérieusement disparu. Que s’est-il passé ? Des pressions « amicales » peut-être ?…

        Sérieusement : pourquoi avoir tout mis à la poubelle ? Y’avait des contributions intéressantes pourtant.

        En tout cas ça n’encourage sûrement pas les internautes à venir en nombre, ces évaporations.

        Chilihane

        30/03/2011 at 23:31

  11. Islamistes contre Khadafi

    Traduction d’un extrait de l’étude de West Point (2007)que vous pouvez trouver sur le site de Tarpley :
    http://tarpley.net/2011/03/24/the-cia%E2%80%99s-libya-rebels-the-same-terrorists-who-killed-us-nato-troops-in-iraq/

    Le groupe de combat libyen et islamiste contre Kadafi apparaît avec Al Qaida en 2007.

    La base de recrutement de guerilleros du Nord-Est de la Libye est associée avec une organisation qui s’ autoproclame « the Libyan Islamic Fighting Group » (LIFG).
    Au cours de l’année 2007, le LIFG s’est présenté comme une branche officielle d’Al Qaida, et plus tard assumera le nom d’Al Qaida dans le Maghreb islamique (AQIM). Le résultat de cette fusion, en 2007, fut un accroissement du nombre de guerilleros de Libye arrivés en Irak.
    Les auteurs du rapport de West Point déclarent :
    « Cette apparente poussée des recrues en Libye, dirigées vers l’Irak, peut être liée à la croissance de la coopération du LIFG avec Al Qaida, qui culminera lorsque le LIFG rejoindra officiellement Al Qaida, le 3 novembre 2007 ».
    Cette fusion est confirmée par d’autres sources : une déclaration datant de 2008, attribuée à
    Ayman al Zawahiri, proclame que le LIFG s’est joint à Al Qaida.

    Diabolique alliance d’Al Qaida (extrait du site de Tarpley dont j’ai donné le lien ci-dessus, datant du 22 mars 2011)
    Quelques extraits :
    Tarpley affirme que les manigances de la CIA concernant un présumé terrorisme islamiste visent maintenant de transformer celui-ci , ennemi mortel (des USA) en un proche allié.
    Sous Bush, nous dit Tarpley, l’islamisme était un prétexte pour attaquer. Sous Obama, conseillé par Brzezinski, renversement des méthodes : utilisation d’Al Qaida pour renverser les gouvernements indépendants, de balkaniser ces contrées
    ou utiliser les kamikazes pour s’attaquer aux grands ennemis : Russie, Chine ou Iran. « Cette approche implique une fraternisation plus ou moins ouverte avec les groupes terroristes, à laquelle il est fait allusion de manière générale dans le fameux discours d’Obama au Caire, en 2009. »
    http://tarpley.net/2008/02/03/obama-campaign-linked-to-chechen-terrorism/

    « Une des fatales contradictions dans la politique actuelle du Département d’Etat et de la CIA est qu’elle tend vers une alliance cordiale avec les tueurs d’Al Qaida, dans le Nord-Est de la Libye, au même moment où les forces US et l’OTAN bombardent sans pitié les populations civiles du Nord-Ouest du Pakistan, au nom d’une guerre totale contre Al Qaida, et où ces forces US et otanesques sont tuées par les guérillas d’Al Qaida, sur le même théâtre de guerre pakistano-Afghan».

    Déjà les services secrets occidentaux avaient, durant l’année 1995 , essayé de fomenter une insurrection dans le Nord-Est Libyen, tentatives qui furent matées par Khadafi.
    « The events of 2011 are simply a reprise of the imperialist attack on Libya 15 years ago, with the addition of outside intervention.
    ( Les événements de 2011 sont simplement une reprise de l’attaque impérialiste contre la Libye, 15 ans auparavant, avec l’addition d’une attaque extérieure).

    Carol DEBY

    27/03/2011 at 16:25

  12. Bonjour et merci à C. Deby pour le lien de ce blog.
    Moi aussi j’ai trouvé le webmestre de JLM souvent arbitraire et même carrément borné…

    Que les échanges se multiplient, tant mieux !
    Soutenons et informons…
    Bien cordialement .

    Etudes

    30/03/2011 at 10:45

    • Bonjour !
      Arbitraire et borné, tout-à-fait exact, félicitations ! Je complète : ridicule et stupide, et zélé, comme tout bon domestique. Problème : si JLM met sa confiance dans des ânes pareils ça prouve quelque chose, hélas… Il est en tout cas d’une telle contre-productivité qu’avec des « amis » tels que lui JLM n’a pas besoin d’ennemis. Il plafonnera donc avec ses 4 ou 5% de groupies, son homme lige y veille et veillera…

      Son dernier avatar : il sort à « cronos » (qui a osé stigmatiser la logorrhée de l’omniscient et omniprésent « descartes ») qu’il est plus prolixe encore, et le prouve en sortant un chiffrage de signes sur une période qui l’arrange. Mais notre trafiquant se garde bien de donner les vrais chiffres : le comptage total pour chacun des 2 protagonistes…

      Chilihane

      31/03/2011 at 00:23

  13. -1) »On assisterait donc actuellement à un soutien de ces islamistes par l’aviation de l’OTAN.
    Il est vrai qu’au départ, Ben Laden a été soutenu par le père Bush.
    Quelle confusion , le vrai bourbier ! Un de plus ! »
    -2) »Tarpley affirme que les manigances de la CIA concernant un présumé terrorisme islamiste visent maintenant de transformer celui-ci , ennemi mortel (des USA) en un proche allié.
    Sous Bush, nous dit Tarpley, l’islamisme était un prétexte pour attaquer. Sous Obama, conseillé par Brzezinski, renversement des méthodes : utilisation d’Al Qaida pour renverser les gouvernements indépendants, de balkaniser ces contrées
    ou utiliser les kamikazes pour s’attaquer aux grands ennemis : Russie, Chine ou Iran. »
    Alors, pour les Twin Towers, la thèse du complot devient crédible ?

    Jean-Mi 41

    30/03/2011 at 13:18

    • Le thème traité par Tarpley, dans son article du mars 2011 est très différents de ceux dont il discutait dans son livre « La terreur fabriquée ». Son dernier article est un commentaire d’un document officiel d’un département de West Point, que vous pouvez trouver sur Internet . J’en donne une fois de plus l’URL : http://www.ctc.usma.edu/
      Je le répète, pour ceux qui ne lisent pas l’anglo-américain, ce sont deux auteurs, J.Felter et B. Fishman, qui on fait ce rapport en 2007, en s’appuyant sur des données fournies par la CIA. Obama s’est appuyé sur ce document dans sa campagne des présidentielles.
      Nous sommes loin des considérations sur l’origine des drames du 9/IX/2001 (qui sont toujours des problèmes non résolus), dont traite Tarpley dans son livre qui renfermait de nombreuses hypothèses, partagées d’ailleurs par de nombreux enquêteurs.
      Ici, il ne s’agit pas d’hypothèses, mais de commentaires et de citations émanant du travail de fonctionnaires de West Point ( principale école militaire des Etats-Unis).

      Carol DEBY

      31/03/2011 at 10:51

  14. Je lis sur le blog de JLM qu’ Al1 et Jean-Mi 41 trouvent désormais mieux le kapo ! Ben dites donc ! Vous êtes pas difficile ! Moi, mes commentaires sont toujours retenus d’office. Miracle, hier : l’effaceur en chef a condescendu à en publier un ! Stoupéfait j’étais, mais le fus encore plus en le regardant mieux : il avait été tellement charcuté qu’il était devenu quasi méconnaissable et en tout cas le sens en était détourné ! J’ai donc dû -ô ironie !- demander la suppression de mon commentaire ainsi trafiqué… Le dit truand a dû obtempérer (malhonnête mais pas téméraire le mec !)

    Chilihane

    31/03/2011 at 00:03

    • à Chilihane
      mon commentaire sur le WM du blog de J-L M était au 3eme degré et d’une totale perfidie ! MDR !

      Jean-Mi 41

      31/03/2011 at 20:08

  15. Le problème c’est que déjà le 2nd degré souvent est pris au 1er degré, alors le « 3eme degré »… lol

    Chilihane

    31/03/2011 at 23:32


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :