L'insurrection, derrière le coin

Le sommeil des nations fait naître des monstres.

Posts Tagged ‘communication

Mélenchon ne se désistera pas pour le PS

with 7 comments

Mélenchon et Montebourg à Dole, AFP / Jeff Pachoud

Dans mon dernier article j’ai réagi de façon assez dure envers M. Montebourg, à propos de sa déclaration sur le désistement de Mélenchon s’il était désigné candidat du PS. Connaissant très bien Mélenchon et sachant que jamais il n’avait fait une déclaration pareille, ni formulé une quelconque intention, j’ai été choqué par la déclaration de Montebourg et sa façon de vouloir se poser en rassembleur de la gauche à tout prix, même en dépassant les bornes.

Hier, j’ai décidé de lui poser la question directement et savoir exactement quand Mélenchon lui a fait part d’une intention pareille. Voici sa réponse:

Je pense être allé un poil trop loin dans l’interprétation qu’il m’a lui-même au téléphone permis de faire de ses propos. J’avais compris qu’il était sensible à mes propositions et que, en déclarant qu’il pourrait s’entendre avec moi si j’étais le candidat socialiste, dès le premier tour, qu’il en tirerait quelques conséquences. Mais ce n’est pas à mes yeux le principal, je m’en suis expliqué avec lui au téléphone avec humour (et amitié).

C’est donc un démenti clair et net, Mélenchon n’a jamais tenu ce genre de propos. Non, Mélenchon ne va pas se désister au premier tour pour le candidat du PS, même si celui-ci était M. Montebourg.

Maintenant, ce que je trouve hallucinant, c’est la liberté que s’est accordée M. Montebourg de « croire que », « comprendre que ». Pour lui, c’est Mélenchon qui devrait en tirer des conséquences et se retirer? Sans blague? Et pourquoi il ne pourrait pas envisager lui de se désister? Ca ne peut aller que dans un sens?

Une autre question me vient à l’esprit. Si M. Montebourg n’est pas désigné candidat du PS (et une fois de plus, les vieux mammouths socio-démocrates auront eu raison de lui, comme ce fut le cas en son temps avec Mélenchon, Dolez et d’autres de l’aile gauche du PS), que va-t-il faire? Va-t-il rester au PS? Va-t-il avoir la force de quitter le PS pour défendre ses idées, en sachant que dans le cas contraire il sera amené à défendre les idées d’un socio-démocrate qui aura été désigné pour la présidentielle? A-t-il envisagé ne fut-ce qu’une seconde de se rallier au Parti de Gauche? S’il reste dans le PS, que fera-t-il de ses idées, maintenant, quand le pays brûle et que la situation globale et mondiale est tellement grave qu’il ne peut plus se situer dans une optique de carrière mais d’action?

Nous verrons cela dans très peu de temps. Et sincèrement, je ne lui souhaite rien d’autre que d’être désigné candidat du Parti Socialiste.

Alin Tranca

Written by L'insurgé

27/05/2011 at 15:31

Médias propres (dans les deux sens du mot)

with 33 comments

Je lisais ce matin une discussion lancée par Jorie sur le blog de Jean-Luc Mélenchon où elle nous fait remarquer que le candidat probable du Front de Gauche aux présidentielles se fait de plus en plus rare dans les médias nationaux:

(…) Le comble, le fdg et le PG n’existent pas, apparemment, Mélenchon si diabolisé, mais qui réussissait sa percée médiatique, a totalement disparu des débats. Luc ferry « sur canal+ banalise MLP en disant qu’elle n’est pas pire que les communistes dont l’héritage sanglant n’est plus à prouver. Ce soir ou jamais, émission de Taddéi, rassemble sur son plateau des fascinés du débat identitaire, avec en opposition… .la représentante des « indigènes de la république ». Todd n’a même pas évoqué dans sa thématique sur l’économie prédatrice l’existence du FDG ou du PG, comme si ces forces n’avaient jamais existé. Alors comment lutter contre ce silence.

Jorie nous propose quelques solutions:

Il faut dès maintenant, par affiches courtes et claires, présenter le programme du PG sur l’emploi, le chômage, les délocalisations, la république, la laïcité, les services publics. Bref, le programme républicain pour lepeuple.

C’est une bonne idée, même si elle est loin de combler suffisamment le problème de communication que nous pourrions connaitre. Je ne réfute pas cette idée car même si cela pouvait toucher ne fut-ce qu’un pour cent de gens, ce serait déjà ça de pris.

Dans la même discussion, Cronos nous propose un outil supplémentaire:  un journal militant.

Il y a moyen à moindre frais, et même pas de frais du tout, de communiquer en masse, il faut juste faire une avance de trésorerie ridicule, ensuite c’est de l’autofinancement, c’est la presse le journal il faut en créer un au niveau du parti de gauche

Je soutiens cette proposition et je renvois à la lecture de Comprendre le pouvoir (au 2ème livre, « Echapper à l’endoctrinement », p.34-5) où  Noam Chomsky nous explique l’importance des journaux de parti et journaux militants dans la culture des travailleurs et dans le rôle joué pour développer la conscience. Leur élimination et suppression a été voulue pour imposer dans le paysage des médias détenus par des grands groupes de presse, eux-mêmes aux intérêts d’une oligarchie. Il s’agit soit des journaux « sérieux », destinés à l’élite pour lui dire ce qu’elle doit penser et comment elle doit agir, soit d’une presse destinée aux classes pauvres, la presse « people » et celle de la violence, du potin, etc.
La presse militante ayant disparu peu à peu, l’inconscience à gagné du terrain au détriment de la conscience. Il me parait évident qu’un journal militant du Parti de Gauche (voire même du Front de Gauche) est nécessaire. Je n’oublie pas l’existence de L’Huma, mais nous avons besoin d’un journal encore plus simple, encore plus direct, encore plus proche des citoyens.

Aux premières deux propositions, j’ai rajouté également quelques unes d’autres:

– diffuser un maximum le lien de la Télé de Gauche. On y trouve des excellentes vidéos.
– pour ceux qui n’ont plus l’habitude ni la patience ni l’intérêt de regarder des longues émissions, mettons nous au boulot et créons des vidéos avec des extraits, faisons des courts montages (entre 2 et 5-6 minutes par exemple) et diffusons un maximum. Nous avons à disposition de nombreuses plateformes de partage de vidéos. Beaucoup de gens ne s’informent plus et ne se cultivent plus que par des vidéos.
– créons également une Radio de Gauche, sur internet (possibilité la plus facile, plus rapide et moins couteuse qu’une radio FM). De plus en plus de gens écoutent des radios en stream. Cette radio peut être proposée sur tous les sites du PG, sur les blogs militants, etc. C’est un média qui se prête très bien à la parole réfléchie et aux débats. C’est un projet qui me tient fortement à coeur.
– créons un maximum de sites et de blogs, formons une toile. En 2005, une partie de l’opinion publique a été informée sur le web quant au TCE. Si nous attendions que les médias marchands le fassent, nous serions encore en train d’attendre. Investissons au maximum le web.

Nous pouvons naturellement continuer la discussion sur le blog de Jean-Luc Mélenchon, mais disons qu’à un moment donné nous deviendront trop « envahissants » et que ce n’est pas un forum de discussion. Si un lecteur, tombé par hasard sur ce texte, désire participer à une discussion sur les moyens de communication à mettre en place et même participer à leur mise en place, qu’il n’hésite pas à utiliser la possibilité de poster des commentaires. Il est temps d’agir rapidement!

Written by L'insurgé

11/03/2011 at 11:53